Vous pensez que j'espère encore, dit Raoul, et vous me plaignez. Oh ! c'est qu'il m'en coûte horriblement, voyez-vous, pour mépriser, comme je Chapitre CXCVIII Suite d'orage 11 Page 17 Le Vicomte de Bragelonne, Tome IV. le dois, celle que j'ai tant aimée. Que n'ai-je quelque tort envers elle, je serais heureux et je lui pardonnerais. Athos regarda tristement son fils. Ces quelques mots que venait de prononcer Raoul semblaient être sortis de son propre cur. En ce moment, le laquais annonça M. sac longchamp pliage m pas cher d'Artagnan. Ce nom retentit, d'une façon bien différente, aux oreilles d'Athos et de Raoul. Le mousquetaire annoncé fit son entrée avec un vague sourire sur les lèvres. Raoul s'arrêta ; Athos marcha vers son ami avec une expression de visage qui n'échappa point à Bragelonne. D'Artagnan répondit à Athos par un simple clignement de l'il ; puis, s'avançant vers Raoul et lui prenant la main : Eh bien ! dit-il s'adressant à la fois au père et au fils, nous consolons l'enfant, à ce qu'il paraît , Et vous, toujours bon, dit Athos, vous venez m'aider à cette tâche difficile. Et, ce disant, Athos serra entre ses deux mains la main de d'Artagnan. Raoul crut remarquer que cette pression avait un sens particulier à part celui des paroles. sac besace imitation longchamp Oui, répondit le mousquetaire en se grattant la moustache de la main qu'Athos lui laissait libre, oui, je viens aussi Soyez le bienvenu, monsieur le chevalier, non pour la consolation que vous apportez, mais pour vous-même. Je suis consolé. Et il essaya d'un sourire plus triste qu'aucune des larmes que d'Artagnan eût jamais vu répandre. À la bonne heure ! fit d'Artagnan. Seulement, continua Raoul, vous êtes arrivé comme M. le comte allait me donner les détails de son entrevue avec le roi. Vous permettez, n'est-ce pas, que M. continent sac longchamp rose et noir le comte continue , Et les yeux du jeune homme semblaient vouloir lire jusqu'au fond du cur du mousquetaire. Son entrevue avec le roi , fit d'Artagnan d'un ton si naturel, qu'il n'y avait pas moyen de douter de son étonnement. Vous avez donc vu le roi, Athos , Athos sourit. Oui, dit-il, je l'ai vu. Chapitre CXCVIII Suite d'orage 12 Page 18 Le Vicomte de Bragelonne, Tome IV. Ah ! vraiment, vous ignoriez que le comte eût vu Sa Majesté , demanda Raoul à demi rassuré. Ma foi, oui ! tout à fait.